Le Palais Idéal du facteur Cheval – Ideal Palace of Ferdinand Cheval

Le Palais Idéal du facteur Cheval – Ideal Palace of Ferdinand Cheval

Né de l’imagination fertile de Ferdinand Cheval, le Palais Idéal a fêté ses 100 ans en 2012. Ce célèbre facteur français a passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d’œuvre d’architecture naïve.

Palais Ideal du Facteur Cheval
Le palais ideal du Facteur Ferdinand Cheval. Hauterives – Drome – France

« Un jour d’avril 1879, au retour de sa tournée quotidienne de facteur rural, Ferdinand Cheval, qui a alors 43 ans, bute sur une pierre si bizarre qu’elle lui rappelle un rêve qui sombrait peu à peu dans l’oubli : un rêve féérique dépassant son imagination. Il va consacrer 33 années de son existence à modeler, nuit après nuit, un monument d’obstination. Indépendant de tous courants artistiques, ne relevant d’aucune technique architecturale, le Palais idéal est l’illustration de l’architecture naïve et de l’art brut. Défendu par André Malraux, le Palais fût classé monument historique en 1969. Ferdinand Cheval a été la source d’inspiration et d’hommages de nombreux artistes issus du courant des surréalistes : André Breton, Pablo Picasso, Max Ernst, Niki de Saint Phalle… »

Source: http://www.facteurcheval.com

MAY_1881bd

 

The « Ideal Palace of Ferdinand Cheval » Cheval began the building in April 1879. He claimed that he had tripped on a stone and was inspired by its shape. He returned to the same spot the next day and started collecting stones. For the next thirty-three years, Cheval picked up stones during his daily mail round and carried them home to build the Palais idéal He spent the first twenty years building the outer walls. At first, he carried the stones in his pockets, then switched to a basket . Eventually, he used a wheelbarrow. He often worked at night, by the light of an oil lamp. The Palais is a mix of different styles with inspirations from Christianity to Hinduism. Cheval bound the stones together with lime, mortar and cement.

Les commentaires sont clos.