Timelapse

Timelapse

Timelapse ou photographie accelérée

 

La photographie d’accéléré est un effet cinématographique où la fréquence de la prise des images (images par seconde) est beaucoup moins rapide que la fréquence de lecture des images.

Repassées à la vitesse normale, le temps semble s’écouler plus vite, c’est-à-dire d’une manière accéléré.
Par exemple, on pourrait prendre des images d’un spectacle toutes les secondes, puis repassées à 30 images par seconde, avec l’impression que tout se passe 30 fois plus vite.
La photographie accélérée est le contraire du ralenti.
Des processus qui semblent subtils à l’œil humain, comme le mouvement des étoiles ou la construction d’un bâtiment, deviennent très prononcés.

Le premier exemple de l’accéléré dans un long métrage fut Carrefour de l’Opéra par Georges Méliès en 1897. L’utilisation de l’effet pour capter les processus biologiques était lancée par Jean Comandon en collaboration avec Pathé Frères à partir de 1909, par F. Percy Smith en 1910 et Roman Vichniac entre 1915 et 1918.
L’accéléré s’établit davantage grâce à une série de longs métrages dans les années vingt, intitulés Bergfilms, par Arnold Fanck. Entre 1929 et 1931, R R Rife étonna des journalistes avec ses démonstrations de l’accéléré à l’échelle microscopique.

Bref… une fois encore, nous n’avons rien inventé.

 

20070710_smiley

Quelques exemples

 Bandeau 2013 copie

logo powered  immervive papillon

logobleucorpo2010

======================================================================

Page en cours de réalisation

======================================================================