Reportage: En manoeuvre avec le 3eme RAMA

Reportage: En manoeuvre avec le 3eme RAMA

Leur devise: « À l’affût toujours, jamais ne renonce »
2 jours de  manoeuvre avec les joyeux « bigors »

Le 3e régiment d’artillerie de marine (3eme RAMA), héritier du 3e régiment d’artillerie coloniale créé à Rochefort en 1803 par Napoléon Bonaparte, fut présent en corps constitué ou en unités isolées depuis cette date, sur presque tous les champs de bataille où la France a livré combat.

Leur devise: « À l’affût toujours, jamais ne renonce »
Le 3e R.A.Ma est constamment projeté aux 4 coins du monde :
– 2003 : Martinique, Guadeloupe, Djibouti et Côte d’Ivoire
– 2004 : Côte d’Ivoire (opération Licorne), Tchad
– 2005 : Kosovo, Cameroun, Guyane et Djibouti
– 2006 : Côte d’Ivoire, Polynésie
– 2007 : Djibouti, Cameroun, Tchad, Guadeloupe, Afghanistan
– 2008 : Kosovo, Afghanistan
– 2009 : Afghanistan, Tchad et RCA (EUFOR puis MINURCAT)
– 2010 : Afghanistan, Nouvelle-Calédonie
– 2011 : Afghanistan, Djibouti, Guyane, Martinique, Côte d’Ivoire, Sénégal
– 2012 : Tchad
– 2013 : Tchad, Mali, Émirats arabes unis, Djibouti, Sénégal

On appelle “bigors” les militaires servant dans les régiments d’artillerie de marine par opposition à « marsouin »1 qui désigne l’infanterie de marine. (RIMA)

Toute utilisation et/ou reproduction du texte sans autorisation est fortement déconseillée.
Any use and/or reproduction of this text without permission is highly inadvisable.

Bandeau 2013 copie

Les commentaires sont clos.